Regards français

sur la Révolution des oeillets

Plan interactif

Drapeau langue FrançaisDrapeau langue Português
<<< Revenir au plan

2. « Le 25 avril, le jour initial, entier et pur »

Voir la localisation sur le plan

Depuis plusieurs mois, l’Ambassade de France au Portugal connaît l’existence du « mouvement des capitaines » et elle s’est procurée son programme diffusé clandestinement en mars 1974. Mais, comme tout le monde au Portugal, elle ignore que la date du 25 avril a été retenue par les « capitaines » pour leur action contre le régime.

Le 25 avril au matin, la nouvelle du soulèvement militaire a un retentissement immédiat en France à travers les médias.

L’Ambassadeur de France, M. Bernard Durand rend compte à Paris de la situation à Lisbonne dès le début de la matinée dans le premier des quatre télégrammes qu’il transmettra aux autorités françaises ce jour-là. D’emblée, il est évident pour notre Ambassadeur qu’il s’agit d’un soulèvement militaire d’ampleur.

Dès le lendemain et dans les jours qui suivent, la presse française titre en Une sur les événements du Portugal. Exilés en France depuis de longues années, Mário Soares, Álvaro Cunhal et Emídio Guerreiro rentrent dans leur pays. Et le 1er mai, les Portugais de France célèbrent la liberté retrouvée, en écho aux gigantesques manifestations au Portugal.

Les télégrammes diplomatiques présentés ici sont exposés pour la première fois publiquement.

 

Quelques mois avant le 25 avril

 

Bernard Durand, Ambassadeur de France au Portugal de septembre 1973 à novembre 1976

Ministère français des Affaires étrangères – Anonyme

M. Bernard Durand, né en 1911, entre au Ministère des Affaires étrangères (services consulaires) en 1938. Il démissionne en novembre 1942, sous le régime de Vichy. Il rejoint l'administration du Gouvernement provisoire de la République française (GPRF) dirigé par le général de Gaulle, au Maroc, l'année suivante, et occupera par la suite plusieurs postes à l’étranger. Sous la IVème République, il est chef du cabinet du Ministre des Affaires étrangères, Antoine Pinay, de 1955 à 1956, puis premier conseiller à Athènes. Sous la Vème République, il est directeur adjoint du cabinet du Ministre des Affaires étrangères, Maurice Couve de Murville, de 1962 à 1965. Il est ensuite nommé chef du Protocole d’Etat en 1965, puis Ambassadeur de France en Grèce en juin 1969 et au Portugal en septembre 1973.

 

 

[slideshow_16]

 

 

"Le 25 avril, jour initial, entier et pur"

 

[slideshow_4]

 

[slideshow_21]

 

[slideshow_20] 

 

Les jours suivant le 25 avril, un 1er mai en démocratie

 

[slideshow_22]

 

 

 

 

 

Caricature de Siné sur la Révolution des oeillets

Bibliothèque nationale du Portugal

Dessinateur et caricaturiste français, Siné a dessiné cette caricature « aux couleurs de la liberté » pour le quotidien portugais República, qui l’a publiée le 11 mai 1974. 

 

 


Ambassade de France au Portugal Institut Français Comissão Comemorativa 50 Anos 25 Abril